Pages

22 janvier 2015

Apartheid, sa mère !

Le Premier ministre Manuel Valls emploie le terme "Apartheid" pour qualifier les inégalités territoriales en France, dans la suite des attentats terroristes qui ont eu lieu en janvier 2015 à Paris.

Nos politiciens sont très brillants! Les uns s'emploient à des arnaques sémantiques, les autres se jettent dessus bavant de plaisir pour s'en servir comme vitrine médiatique. Ping pong, et nous en somme la balle.

En 2010, Stéphane Hessel publiait "Indignez-vous!", désormais célèbre, qui n'était rien d'autre qu'une invitation au réveil par l'indignation, un appel à l'engagement personnel contre les inégalités et les injustices. Nous savons tous le succès planétaire de ce petit texte. C'est dire si les inégalités "citoyennes" ont atteint, en France, et dans le monde, des seuils critiques.



Le malaise français quant aux inégalités qui ont conduit à des désordres ne datent pas d'hier et ont couvé pendant des décennies. Quelques chapitres de mon dernier livre* ont traité de ces inégalités:

- La désintégration
- Nous nous indignons M. Hessel !
- Quartiers populaires
- De la rénovation citoyenne


"Apartheid" (tout comme Karcher à son époque) fait donc partie de ces termes sensationnels par lesquels on fait de la com' pour se dédouaner de sa responsabilité ou de la responsabilité de l'Etat qui a laissé proliférer toutes sortes d'inégalités sociales.


---
* Malaises français, défis algériens (Edilivre, 2014). Disponible sur : FnacAmazonChapitre, etc. et peut-être commandé dans toutes les librairies.
---
Retourner à l'accueil

17 janvier 2015

Extrait N°8 :: Foutoir islamiste (Malaises français, défis algériens)

Extrait du Chapitre 10 : Le monde musulman est mort



Nom d’un chien de Dieu, qu’est-ce qui fait qu’à la moindre sortie d’un livre, d’un article, d’un film ou d’un dessin, des manifestations monstres et violentes naissent ici et là dans le « monde musulman » ? Quelle lecture donner à ce théâtre dramatique où, quand il s’émeut, ce territoire s’embrase en émeutes ? Pourquoi les intégristes de Kaboul, de Bagdad, de Téhéran, du Caire et autres deviennent-ils les despotes du monde à travers des peuples mobilisables pour n’importe quelle cause en lien fumeux avec un foutu paradis ? Ces manifestations ne sont-elles pas une macabre caricature du sacré ? Ce sacré n’est-il pas le ras le bol d’une misère multidimensionnelle qui ne dit pas son nom ? Ces manifestations ne sont-elles pas une incarnation du Cri de Munch ?!
Les années récentes ont été remplies d’évènements qui ont « titillé » l’âme arabo-musulmane depuis les pays occidentaux. Une situation critique, caricaturale si elle n’était pas dramatique qu’il convient d’essayer de comprendre. 

---
Retourner au Livre  ou à l'accueil
---
Livre disponible sur (liens directs) : FnacAmazonChapitre, etc. et peut-être commandé dans toutes les librairies.

06 janvier 2015

Littérature :: Saint Houellebecq de Finkiel-Crotte

Houellebecq publie son dernier roman, inutile de le nommer, vous en avez sans doute entendu parler. Et pour cause, tous les médias en frémissent et en gémissent. Ils feraient la gloire de n'importe quel chiffon. 

Calmos, calmos, je ne traite pas ce roman de chiffon, je ne l'ai pas lu. J'ai lu un roman de Houellebecq, mais n'étant pas un littéraire, je ne peux exprimer qu'un sentiment de lecteur: ce n'était ni un chiffon ni des chef-d’œuvre. 


Un scandale est donc en train d'être diffusé en boucle autour de cette dégurgitation littéraire. 

Où est le scandale ?
- dans l'islamophobie prétendue ou avérée de Houellebecq?
- dans l'islamophobie du roman de Houellebecq?

L’écrivain
En réalité Houellebecq est un écrivain quelconque mais à succès. Qu'il soit islamophobe ou islamophile n'a aucun intérêt. Houellebecq, comme tout écrivain, n'a pas plus d'intérêt à la société que ce que peut avoir un thermomètre à la fièvre. 

Le roman
Un roman est un objet littéraire. Ni plus ni moins. Ce n'est pas un travail historique soumis à l'examen de l'exactitude factuelle. Ce n'est pas un essai, sujet à une confrontation d'idées.

Par ailleurs, un personnage d'un roman peut être un voleur, un violeur, un assassin… il peut être tout autant islamophobe, antisémite, raciste, homophobe, misogyne, etc. Il est un sujet dont la probabilité réaliste est non nulle. Et quand bien même elle puisse être nulle, cela ne situe pas le récit en dehors de la fiction romanesque. Par conséquent, un récit romanesque peut être raciste, islamophobe, ou tout l'inverse, angélique et tralala. 

Bref. Le scandale est donc ailleurs… 

Il est dans le traitement médiatique de l’arrivée de ce roman. Il est traité comme un objet politique. Nous voyons, depuis des jours, sur les radios et sur les plateaux de télévision, défiler des commentateurs et des essayistes politiques pour polémiquer sur le fond du roman. C’est - hélas - la énième occasion d’entendre à la radio et de voir à la télévision se répandre et se normaliser des discours tranchants sur l’immigration et sur l’islamophobie. En prime - et en cerise amère - le vomis de la théorie du remplacement, de la fin de la civilisation occidentale…

Deux conséquences à ce scandale médiatique:

Une conséquence certaine : le roman fera le buzz et se vendra comme des petits pains.
Conséquence probable : prophétie auto réalisatrice, comportement mimétique, les lecteurs gagas vont se mettre à ramener cette fiction sortie des délires d'un écrivain à la réalité de citoyens européens auxquels on aura délié les langues un peu plus chaque jour. L’Europe se mobilise officiellement dans des manifestations islamophobes. C'est une mode...


Et Finkiel-Crotte dans tout ça?

C’est le sulfureux philosophe Alain Finkielkraut qui est invité ce soir au Grand Journal de Canal + pour nous parler de la sortie de ce roman. Preuve en est, s’il en fallait une, qu’il y a, non pas un problème de littérature en France, mais un problème de médiatisation des idées.
Inviter Finkielkraut pour parler d’un roman est un traitement de merde d'une information de merde. Un tel amateurisme est honteux...

Inutile de revenir sur ce que dit donc ce Finkiel-Crotte parce qu’à défaut de faire réfléchir il fait vomir.



Pour ce qui est du roman, qu’on se rassure, qu’on s’apaise et qu’on n’oublie pas que ce genre littéraire est l’une des plus belles libertés inventées par l’humanité. C’est bien une chance que cette liberté là soit préservée, pour Houellebecq autant que pour tous les autres. Gardons-nous donc de toute confusion, sous peine de tomber dans le syndrome des fatwa-addicts qui, sans lire les Versets Sataniques ont condamné Salman Rushdie, ou, plus récemment, d’autres fous d’Allah voulaient la peau de Kamel Daoud.

Vive le roman libre. Vive, aussi, des médias libres – ce qui est plus compliqué !



28 décembre 2014

Extrait N°7 :: Balbutiements algériens (Malaises français, défis algériens)

Extrait de la Partie II : Demain, l'Algérie - Introduction


L’Algérie est un pays jeune de quelques décennies mais avec une vieille Histoire. Une Histoire compliquée, complexe. Mais y a-t-il un pays, un peuple, à l’Histoire simple et doucereuse ? Sa démocratie est en construction, certain diront en destruction. Le fait est que l’Algérie est un pays sous développé, et à ce titre, sujet à une grande bureaucratie, à des inégalités de droits et, hélas, elle est un terrain fertile où ceux qui gouvernent jouent avec des antagonismes pour mieux régner : régionalisme contre nation, nation contre monde, Orient contre Occident... des déchirements au centre du quotidien d’un peuple au regard mutilé. 

---
Retourner au Livre  ou à l'accueil
---
Livre disponible sur (liens directs) : FnacAmazonChapitre, etc. et peut-être commandé dans toutes les librairies.

15 décembre 2014

Théâtre :: Mariage de Maastricht

Axel, Anna, La Maire, Le Sous-fifre, La Stagiaire, Le Curé, Dieu et les invités.

Dimanche, 14h00.

A l’extérieur.

Axel et Anna se rendaient à l’église pour se marier. Non pas qu’ils voulaient un mariage religieux mais la mairie était aménagée dans la nef de l’église. Cela faisait partie de la réforme des institutions et du plan d’économie engagés par le gouvernement le 06 mai 2012.

Les mariés précédents trainaient les pieds à la sortie de l’église-mairie et prolongeaient ce moment artificiel devant les clowns ambianceurs de la troupe des Prévenants de l’Avenir, intermittents du spectacle payés par les Restos du Cœurs.

Les mariés suivants, Axel et Anna, étaient de bonne humeur, impatients de découvrir ce qu'il y a dans cette fameuse salle de mariage. Autour d’eux, les invités, sauf les menteurs et les plus jeunes, pensaient que la déception les attendait pleine de fadeur et de vanité.

07 décembre 2014

Extrait N°6 :: Vote des étrangers (Malaises français, défis algériens)

Extrait du Chapitre 2 : Un malaise avec l'égalité - Le vote des étrangers

Le vote des étrangers n’est pas une question politique (comme le prétend la Gauche au pouvoir) ni même celle d’un vivre ensemble (comme celle de la laïcité), encore moins une question de droit (comme celle du mariage gay) : il s’agit d’une question de civilisation, de modernité ; il s’agit de donner un nouvel élan, un sens additif à la démocratie (vieillie depuis Platon, galvaudée par les querelles Gauche- Droite et salie par bien des dictateurs). 

Posons-nous une question plus générale qui répond en même temps à celle du vote des étrangers : ne sommes-nous pas devant une nécessité de renouveau civilisationnel à ce 21ème siècle aux débuts foireux ?! 

---
Retourner au Livre  ou à l'accueil
---
Livre disponible sur (liens directs) : FnacAmazonChapitre, etc. et peut-être commandé dans toutes les librairies.

29 novembre 2014

Mon 1er roman :: Les maudites (2ème édition)

J'ai le plaisir de vous annoncer que la 2ème édition de mon 1er roman Les maudites, publié en 2007, vient d'être publiée chez Edilivre.


Vous pouvez vous le procurer:

- Chez les libraires de votre quartier (que vous soyez en France, en Belgique ou en Suisse)
- Sur les sites internet de vente en ligne tels que (liens directs) : Fnac, ChapitreAmazon, etc.
- Sur le site de l'éditeur: Edilivre
- Sur la Place des Libraires (qui permet de commander le livre et de le retirer dans n'importe quelle librairie)



Thème : Roman psychologique
Nombre de pages : 170

4ème de couverture:


Extrait: « J’avais grimpé dans sa voiture, il avait vu l’ampleur de mon chagrin sans savoir que Feriel ne m’avait pas dit au revoir. Il m’avait tapoté l’épaule et me disait : "Allez, mon garçon, tu vas revenir bientôt."

[…] Devant ma mère, je montrais tout mon courage et tout ce qui me restait comme sourire et inventais des rires. Je m’étais obligé à lui faire croire ce qu’elle avait toujours cru : son fils, brillant à l’école, partait terminer ses études en France. C’était ce bonheur que je voulais lui laisser comme souvenir. »

Les Maudites raconte l’histoire d’Anzar, de Feriel, son amante, et de Na-Baya, sa mère aimante. Il aidera la première à fuir son village pour vivre libre à Oran avant d’aller retrouver son père à Paris pour rendre justice à la triste vie de la seconde.



Merci à tous les lecteurs et lectrices.

22 novembre 2014

Extrait N°5 :: Quartiers populaires (Malaises français, défis algériens)

Extrait du Chapitre 2 : Un malaise avec l'égalité - Quartiers populaires


En France, on ne colmate probablement pas les brèches mais on sait bien maquiller les grosses laideurs. A chaque erreur collective, politique ou sociale, on invente un concept sémantique et vicieux qu’on dilue dans toutes les sauces, faisant croire, même à ceux qui en goutent l’amertume, qu’il s’agit d’une solution. Tel est le cas des fameux « Quartiers populaires », cette arnaque sémantique, une espèce d’erreur consciente construite sur plusieurs décennies et de laquelle on distille presque un parfum d’une France rurale, voire provençale.
---
Retourner au Livre  ou à l'accueil
---
Livre disponible sur (liens directs) : FnacAmazonChapitre, etc. et peut-être commandé dans toutes les librairies.